Les relations sociales entre les Musulmans et les Européens

العلاقات الاجتماعية بين العرب والفرنجة وتأثيرها على الأدب والفكر

La littérature comparée est une étude moderne apparue en Europe pendant le XIXe siècle. Les orientalistes et les romanistes sont les premiers chercheurs qui ont abordé la relation entre la littérature arabo-islamique et la littérature européenne. L’influence de la littérature arabe sur la littérature européenne est sans conteste. Toutefois, les ressemblances entre les littératures demeurent des indices insuffisants si on néglige les facteurs qui ont permis le passage de la civilisation arabo-islamique en Europe. L’étude des facteurs d’influence permet de déterminer l’authenticité d’une littérature ou d’une pensée.
Les facteurs d’influences sont divers, ils peuvent être politiques, tels que les conflits, les guerres et les relations diplomatiques. Ils peuvent être aussi culturels, tels que la traduction des connaissances, la langue étrangère, les disciples et les livres. Enfin, les facteurs sociaux, tels que les relations familiales, le protectorat des hommes de lettres et de sciences par les mécènes, l’émigration des hommes de sciences et des étudiants et les relations commerciales entre les peuples.
Cette étude comparative, dans laquelle nous nous sommes bornés aux facteurs sociaux, essaye de mettre en lumière les différentes relations sociales entre les Arabes et les Francs pendant le Moyen Age. Il en résulte que ces relations par lesquelles Arabes et Francs se sont rencontrés ont permis aux Européens de découvrir les éléments essentiels de la civilisation arabo-islamique dont ils se sont influencés dans différents domaines et plus particulièrement la philosophie et la littérature.

Pr Mohammed Abbassa
Université de Mostaganem (Algérie)