Alger

Aperçu historique
La position stratégique d’El-Djazair, située au fond d’une des plus belles baies du monde, a toujours suscité la convoitise des envahisseurs après qu’elle eut servi de débouché maritime à la tribu berbère de Beni Mezghena. Les Phéniciens en firent un de leurs comptoirs peu après la fondation de Carthage en 814 av. J.-C. et, naturellement, les Romains qui les remplacèrent, se contentèrent de transformer Ikosim en Icosium.
Cependant, c’est avec l’avènement de l’Islam qu’elle connut un développement politique Indéniable et, dès 960, Bologhine lbn Ziri en faisait sa capitale. Cet événement est considéré comme une deuxième naissance de la ville puisqu’il constitue le démarrage de son influence à l’échelle méditerranéenne.
Toutes les dynasties qui se succédèrent dans cette partie du Maghreb lui reconnurent ce rôle (Almoravides, Hammadites, Abdelwadides…), ce qui pousse les Espagnols à vouloir la conquérir. Des 1510, ils édifièrent sur les îlots faisant face au port, le Pénon, ce Fort à partir duquel ils bombardèrent la ville.
Le gouverneur de la ville de l’époque, Salim Toumi Sanhadji, fit alors appel aux frères Barberousse, Baba Arroudj et Kheireddine, qui entreprirent de repousser les conquistadors et de faire d’El-Djazair la place forte de la course en méditerranée.
La puissance de la régence était reconnue par toute l’Europe et même les Etats-Unis d’Amérique, régions avec lesquelles El-Djazair entretenait des relations commerciales florissantes. Ce fut le non-paiement d’une livraison de blé algérien par la France qui servit d’ailleurs de prétexte à Louis Philippe pour lancer l’expédition de 1830, le pillage de Sidi Fredj et la prise d’Alger.

Géographie physique
Superficie (km2) : 272,97
Nombre de communes : 33
Nombre de daïras : 07
Nom des daïras : Bab-el-Oued, Bir-Mourad-Rais, Sidi M’hamed, Hussein-Dey, El-Harrach, Dar-el-Beida, Rouiba.
Principales localités : Ain Taya, Alger, Bab El Oued, Bab Ezzouar, Bachdjarah, Bains Romains, Baraki, Ben Aknoun, Beni Messous, Birkhadem, Birmendrais, Bologhine, Bordj El Bahri, Bordj El Kiffan, Bourouba, Bouzareah Casbah, Dar El Beida, Dely Ibrahim, El Biar, El Harrach, El Madania, El Magharia, El Mouradia, Gue de Constantine, Hamma Annasers, Hussein Dey, Hydra, Kouba, Les Eucalyptus, Mohammadia, Oued Koriche, Oued Smar, Rais Hamidou, Reghaia, Rouiba, Sidi M’Hammed.
Relief : climat tempéré, pluviométrie entre 300 et 400 mm/an.

Tourisme
Sites et monuments : Riadh el Feth, la Casbah, Palais du Dey, Antiquités, Musée des Beaux-Arts, Musée du Bardo, Musée du Montriant, Musée des Arts Populaires, Notre Dame d’Afrique, Parc Zoologique de Ben Aknoun, Parc du Caroubier.

Codes postaux
16035 Hydra, 16040 Hussein Dey, 16041 Djenki Hacene, 16050 Kouba, 16051 Kouba Garidi, 16052 Kouba el Annasser, 16060 Bains Romains, 16061 Cap Caxine, 16070 El Mouradia, 16075 El Madania, 16076 Alger Riad el Feth, 16077 Diar el Mahcoul, 16080 Rais Hamidou, 16090 Bologhine, 16100 Dar el Beida, 16101 Alger Aeroport, 16102 Alger Aeroport EMS, 16110 Bab-Ezzouar, 16111 El Alia, 16120 Bordj el Kiffan, 16121 Dergana, 16122 Bordj el Kiffan Faizi, 16123 Alger U.S.T.H.B., 16131 El Harrach 5 Maisons, 16132 Palais des Expos, 16200 El Harrach, 16210 Baraki, 16220 Les Eucalyptus, 16230 Bachedjarah, 16231 Hai el Badr, 16260 Djasr Kassentina, 16261 Gue de Constantine, 16270 Oued Smar, 16300 Bir Mourad Rais, 16320 Dely Ibrahim, 16330 Birkhadem, 16331 Ain Nadja, 16340 Bouzareah, 16341 Bouzareah Ali Remli, 16341 El Hamadia, 16342 Bouzareah Hamadia.

Coordonnées géographiques
Latitude : 36° 45′ 47 N
Longitude : 3° 3′ 2 E
Altitude : 0 mètres

Wilaya d'al-Djazair

Retour